14/12/2005

Division 1: un sommet à l'enjeu renversé

Le 26 novembre, jour initialement prévu pour le choc entre le Standard et Anderlecht, les Liégeois pouvaient prendre leurs distances avec les Bruxellois en cas de victoire. Aujourd'hui, les Standardmen sont obligés de vaincre sous peine d'être décrochés par les Anderlechtois.
Le 26 novembre, les Mauves étaient en plein doute, tandis que tout réussissait aux Rouches. Aujourd'hui, Anderlecht s'est refait une santé et le Standard est miné par les suspensions, le faible bilan de 4 points sur 15 et le manque de confiance qu'il engendre.
En plus de déterminer le profil du second tour (Bruges et Genk sont revenus et la lutte pour le titre concerne à présent 4 équipes), cette rencontre sera décisive pour déterminer le champion d'automne. Cette distinction est avant tout honorifique, mais elle peut représenter un important adjuvant mental. N'est-ce pas là que le bât blesse avant tout à Anderlecht et au Standard ?
 
En bas de tableau, la visite de Beveren au G. Beerschot et celle du Lierse à Mouscron permettront également d'y voir plus clair dans la course au maintien. Le grand battu de la soirée pourrait être Saint-Trond qui occupe l'avant-dernière place avec un match de plus que ses principaux adversaires.
 
Le programme de la soirée (20h30):
La Gantoise-Westerlo (Vermeirsch)
Zulte-Waregem-Charleroi (Allaerts)
La Louvière-Lokeren (Flament)
G. Beerschot-Beveren (Burie)
Mouscron-Lierse (Van de Velde)
Brussels-Roulers (Wouters)
Standard-Anderlecht (Ver Eecke)
Photo Belga: Ogushi Onyewu sera bel et bien présent ce soir sur la pelouse de Sclessin

10:13 Écrit par Arnaud Lemire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.