28/11/2005

Le foot italien condamne le racisme

La Fédération Italienne de Football (FIGC) a décidé de faire débuter avec 5 minutes de retard les rencontres qui doivent se disputer cette semaine. Par cette mesure, elle entend protester contre les insultes racistes qui fusent trop souvent des tribunes italienne. Espérons que les mesures des autorités ne s'arrêteront pas là. Dans un communiqué cité par le journal L'Équipe, la Fédération indique: "Le football italien est contre le racisme et entend le réaffirmer avec cette initiative de protestation, qui concernera tout le monde du Calcio, à partir de mardi: entraîneurs, dirigeants, joueurs et arbitres."

Lors de la rencontre entre Messine et l'Inter, le défenseur ivoirien de Messine avait fondu en larmes après avoir été la cible d'insultes à caractère raciste. Il s'était même emparé du ballon avant de se diriger vers l'arbitre pour lui exprimer son désarroi. Il voulait quitter la pelouse tant cette situation lui était devenue insupportable. Adriano et Martins, deux joueurs de l'Inter, sont intervenus pour le consoler et le convaincre de poursuivre le match (photo Belga).
Le racisme présent dans les tribunes transalpines est l'un des fléaux les plus tenaces du football italien.

De tels incidents ont également terni la rencontre entre Utrecht et l'Ajax aux Pays-Bas. Là, ce sont des insultes antisémites qui étaient à déplorer. Johan Verbist, l'arbitre belge de la rencontre, fut fortement critiqué pour n'avoir pas mis un terme à la rencontre.

16:10 Écrit par Arnaud Lemire | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.