11/10/2005

Pierre Womé malmené

La déception des "Lions Indomptables" camerounais est à la dimension de la joie ivoirienne. Pierre Womé, l'auteur du penalty raté dans les arrêts de jeu de la rencontre face à l'Égypte, a même subi les représailles des supporters. Sa maison a été littéralement saccagée, sa voiture a été détruite, tout comme le salon de coiffure de sa fiancée. Un cousin du joueur de l'Inter Milan a déclaré que les auteurs des faits étaient des bandes de jeunes qui voulaient en finir avec Womé. Celui-ci a dû être raccompagné par la police jusqu'à l'aéroport. Lamentable!

Photo Belga


10:14 Écrit par Arnaud Lemire | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

VOUS AVEZ DIT SCANDALEUX ???? Si d'un côté les Ivoiriens n'étaient pas traités comme des héros(chevalier de l'ordre + maison), de l'autre côté les Camerounais ne seraient pas considérés comme des renégats. A méditer ...

Écrit par : Rouche Dehonte | 11/10/2005

c'est ca le foot? vive le foot!

Écrit par : fabian | 11/10/2005

triste c 'est triste d' en arriver là,ce n' est qu' un sport , on peut être déçu mais pas en arriver jusqu' a détruire les biens du pauvre joueur qui a loupé un pebaltie cela arrive à tout le monde et au moins il a eu le courage d' essayer au moins lui !!!!!!!!!

Écrit par : fab | 11/10/2005

Les commentaires sont fermés.